Eh! qué tou qu'i fait,Jean-Pierre a Hanoi ?

Sur la route de Nghia Lo

 

 

http://vietnamjp.eklablog.com

Nouvelle occasion de vous faire decouvrir mon nouveau blog: La route de Nghia Lo, pour moi le plus bel itineraire du Vietnam, ou, encore je dirigerai quelques amis, cet ete.

Profitez en pour me dire si vous aimez ce site, et ce que vous voudriez y voir...J'aime bien avoir de la visite.



Publié à 09:52, le 6/03/2012, Nghĩa Lo
Mots clefs : ethnies minoritairesHmongDao


Le Monocorde du Nha Que 12

 

 

 

Un «Brokeback Mountain» à la vietnamienne

Dans un pays où domine la morale confucéenne, qui insiste sur tradition et famille, l'homosexualité reste largement tabou. Et les gays sont communément caricaturés, dépeints comme des figures comiques ou des malades pouvant être traités. Des préjugés que "Lost in Paradise" espère faire évoluer.

Le film réalisé par Vu Ngoc Dang a été bien accueilli par la critique, au Vietnam et à l'étranger, et sera projeté au festival international du cinéma de Berlin en février, avant une sortie en DVD en octobre.

   
   

La Piste Ho Chi Minh revival

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung vient d'approuver l'aménagement détaillé de la route Hô Chi Minh, d'une longueur de 3.183 km et construite, en grande partie sur l'itineraire de la celebre piste Ho Chi Minh

La route part de Pac Bo (ancien refuge de Ho Chi Minh), province de Cao Bang (Nord), et se termine à Dât Mui, province de Cà Mau (Extrême-Sud).

La deuxième phase (2000-2015) de l'aménagement vise à ouvrir toute la route Hô Chi Minh à la circulation, avec deux voies destinées aux moyens de transport. Montant de l'investissement : 27.708 milliards de dôngs. Cependant, la construction de certains grands ponts devrait être achevée à l'horizon 2020.

   
 La route Ho Chi Minh, du cote de Pleiku, traverse les anciens sites de batailles  Ici, aux abords de Dak To, etape celebre de la Bataille du Sud qui a vu les troupes du Nord deferler sur Saigon (Parmi elles, le colonel Dinh, papa de Hien)

Les litiges fonciers se sont multipliés au Vietnam ces dernières années, dans un pays où la terre appartient à l'Etat. Le gouvernement affirme compenser les habitants délogés, mais les sommes disparaissent souvent dans les méandres de l'administration .

En janvier, un pisciculteur a blessé six membres des forces de l'ordre venus l'expulser de sa terre à Haïphong (nord). Mais l'expropriation a été jugée «illégale» par le Premier ministre Nguyen Tan Dung, signe selon les experts ,que les autorités prennent conscience du caractère explosif du dossier. En effet, nombre de concessions vont arriver a leur terme en 2013, et c'est un signe fort du gouvernement en faveur d'un règlement équitable.

   
 Les manifs ici, sont des sittings ou regne la bonne humeur et les papotages.  Pas d'accord avec le prix de l'expropriation

Les Vietnamiens  accrocs des jeux Les jeux d'argent sont interdits au Vietnam, aussi, du côté cambodgien de la frontière, les casinos poussent comme des champignons. Les  joueurs ruinés sont contraints d'emprunter, à n'importe quel prix, pour éponger leurs dettes, à des boutiques clandestines de prêt sur gage, qui  leur proposent des taux d'intérêt  d'environ 21 % par mois  dans le meilleur des cas.

A l'approche du nouvel an lunaire fin janvier, les joueurs ont afflué au casino de Go Market, dans la province cambodgienne de Takéo. L'industrie du prêt sur gage y bat son plein. Les taux d'intérêt ont alors atteint des sommets. Mais ça ne dissuade pas un grand nombre de déposer leur moto en gage. Les intermédiaires fondent alors,  sur les malchanceux en leur proposant des crédits express ou des prêts sur gage pour qu'ils puissent retenter leur chance. Aux portes du casino de Vimarn, près du poste frontière de Xa Xia, trône un employé qui brandit un panneau indiquant : "Prêteur sur gages : pour chaque million de dongs emprunté, 10 000 dongs 0,35 euro d'intérêt journalier".  On gage sa moto, et même sa vie, c'est ainsi qu'une famille a recu le doigt coupé de leur enfant qui ne pouvait rembourser son créditeur usurier.

La majorité des Vietnamiens passent leur dimanche et des nuits entières à jouer et perdre des millions de dongs, et bien souvent mettent en péril l'économie familiale. C'est ainsi qu'il est fréquent, que, seul, le revenu de l'épouse entretienne le foyer.

   
 Parties acharnees au Lac de la Soie Blanche  Le joueur de droite cache un pion sous sa chaussure qu'il va prestement ramener sur l'echiquier. Ne connaissant pas bien les regles, je ne sais pas si c'est permis......

Le cours du café robusta a grimpé de 14% depuis le début du mois de janvier, à la bourse de Londres. Contre toute attente, étant donné que la récolte du Vietnam, le premier producteur de robusta au monde, est pléthorique cette année. C'était compter sans la rétention organisée en plein pic de récolte par les paysans et les exportateurs au Vietnam, déçus par les prix. Les autres investisseurs mais aussi les industriels de la filière se sont alors brutalement réveillés, ils ont racheté en urgence les contrats et les options qu'ils avaient à la vente, pour limiter leurs pertes, ce qui n'a fait qu'accentuer la remontée des cours, spectaculaire depuis le début du mois de février.

Comme pour riz et the, vous consommez beaucoup Vietnamien sans le savoir, puisque Nestlé est le quasi unique acheteur et qu'il impose a ses planteurs de cultiver uniquement du robusta qui est transforme ensuite, en café lyophilise, soluble, dosettes, etc...

 
 Et en plus on va encore dire qu'ils ont un caractere de cochon

Le gouvernement veut renforcer les mesures de bio sécurité dans l'élevage. Le secteur fait face aux catastrophes naturelles et de nombreux buffles, bœufs, cochons, volailles ont péri dans les vagues de froid successives dans les provinces montagneuses du nord. Les éleveurs sont encouragés à se moderniser et appliquer les règles de bio sécurité 

 

Les Vietnamiens consomment les produits Vietnamiens mais bizarrement, ces produits sont plus présents dans les super marches et centres commerciaux que sur les marches traditionnels. Pourquoi ? Parce que lorsque les détaillants passent commande, les produits locaux font déjà  partie  de contrats internationaux. Alors ils se rabattent sur les denrées Chinoises.

Ou alors, se précipitent sur les supermarchés Big C (groupe Casino) qui fleurissent sur le pourtour des villes, depuis 6 mois.

   
 Chaine de supermarche locale qui tente de rivaliser avec Big C  Big C, du groupe Casino, s'implante tres rapridement au Vietnam. Ici, a Thanh Hoa sur la nouvelle rocade.

Le Vietnam fait partie du Top 5 mondial des exportateurs de fruits et légumes. La vente de ces produits originaires du Vietnam est en très nette augmentation sur les marches Japonais, Chinois et Européens. Le C.A a l'exportation devrait monter a 600 millions de dollars cette année.

   
 Plantation d'ananas. Non, ce n'est pas le fruit du ananasier.  Sur le marche de Phu Quoc
   
 Les etalages du sud sont les plus apetissants  Sur la marche de Dalat, des fruits du dragon, plus recherches pour leur habillage que pour leur gout.

Du lait pour plus de 16000 enfants demunis sera distribue par la Compagnie laitière Vinamilk dans le cadre du programme « Grandir Vietnam 2012 »

   

Le compositeur des Enfants Pham Tuyen  a 82 ans, son œuvre comprend quelques 600 chansons, dont le tiers a destination des enfants Vietnamiens. Ici, l'enfant est roi et les émissions de télévision aux heures de grande écoute peuvent être des spectacles d'enfants du genre de la fête de fin d'année de l'école du quartier.

http://youtu.be/IR3Jlo8IDYQ

http://youtu.be/CWxd4vdAfPM



Publié à 14:13, le 3/03/2012, Hanoï
Mots clefs : Enfants du Vietnamhomosexualite au VietnamlaitFruitspiste Ho Chi Minh


EEFF 2011

     Les Enfants d'En Face France au Vietnam 2011

 Video:→→→→    EEFF chez les Minorites ethniques du Vietnam

 

Deux enfants Chi et Duyen, enfants des minorités ethniques du Nord Vietnam, sauvés, un dortoir reconstruit à La Pan Tan (Lao Cai, Muong Kuong), puis l’achat de lits, suivis de la construction d’un réfectoire, on peut dire que EEFF n’a pas chômé en 2011, sans compter l’aide à la construction d’une école en Thaïlande. Les projets sont nombreux, et les sanitaires complets de l’internat des petits H’Mong Fleur sont en cours de construction.
 
Et il restera tant à faire, et d’abord une salle de lecture pour ces enfants qui n’ont aucun endroit abrité, convenablement éclairé, pour lire, étudier, jouer, et un réfectoire au collège, l’ancien vient de s’effondrer, et l’alimentation en eau potable des villages, et………..j’arrête, il faut être raisonnable….

On ne peut pas faire en sorte, tout de suite, que ces enfants se retrouvent dans des conditions d’études seulement moyennes. Et je ne parle pas des enfants pauvres qui, comme Chi et Duyen sont atteints de maladies ou de malformations congénitales sans avoir la moindre chance de survivre longtemps.

Le Vietnam, qui se relève courageusement de 30 ans de guerre et d’années plus récentes de famine, s’active, mais ne peut encore tout assumer. En attendant, des enfants meurent, d’autres se voient condamnés à continuer à vivre dans la misère. Mais sachez que EEFF, petite association Française  les encourage, et l’on a vu, des armoires toutes neuves apparaître dans le dortoir de La Pan Tan, envoyées par des autorités qui ne voulaient pas être en reste, un projet de réfection des huisseries des salles de classe se mettre en place. Que EEFF suscite l’émulation, c’est une aubaine pour ces enfants.
Dans un autre registre, 3000 enfants dans le pays, sont atteints de maladies congénitales consécutives aux conditions de vie épouvantables ou aux bombardements de dioxine américains. Le projet gouvernemental ne peut prendre en compte que 1000 d’entr’eux (et encore, partiellement). Faites le compte de ceux qui vont (y) rester.

Car tout ceci demande, évidemment des investissements, de l’argent, des sous, de la fraiche, de l’oseille, appelez ca comme vous voulez,  et même si certains s’activent, s’accrochent  pour persuader des fondations de nous aider, c’est de plus en plus dur de solliciter son prochain. On comprend les hésitations consécutives aux temps difficiles, et aussi les questions récurrentes et légitimes :

Combien arrivera aux enfants :  EEFF répond  93% (tous les frais déduits, c’est exceptionnel) Chez EEFF tout le monde est bénévole.

Ou  ira l’argent ?  Projets et réalisations, espoirs et déceptions sont relatés en temps réel sur les différents sites et Blog. Chaque membre suit les projets, apprécie les progrès de nos protégés, nous interroge, est partie prenante des actions sur le terrain

                   Est-il superflu de vous dire que l’on a besoin de vous ?

Pensez qu’un engagement de votre part qui correspond quotidiennement au prix d’une baguette de pain (sans parler de la déduction d’impôt), permettra de  sauver un enfant, lui permettra d’aller a l’école, d’aider des classes entières à étudier dans des conditions acceptables et de rendre les conditions de vie de leur environnement, simplement humaines. Allez !!!!!!!
Venez rejoindre EEFF et regardez les conditions de souscription a l’association.   


                                https://sites.google.com/site/eefffrance/


              Ils ont vraiment besoin de vous !




Publié à 16:45, le 22/02/2012,
Mots clefs : HmongEEFFminorités ethniquesHumanitaireTayDao


Chanvre



Publié à 11:06, le 17/02/2012, Tỉnh Hà Giang
Mots clefs :


Chanvre et H'Mong

 

           Video                          http://youtu.be/X8Mn7zNQfn0

 

 
 Sur fond des célèbres rizières en terrasses, le tissu de chanvre, trempé plusieurs fois dans le baril d'indidgo, sèche

Dans le Chanvre, c'est comme dans le canard, tout est bon.

On passe sur celui qui se fume, mais il sert aussi dans la construction, comme isolant, dans les cosmétiques, dans la fabrication d'huile et de cordages, de litières, de combustible, en papeterie, alimentation, comme biocarburant, en pharmacie. La graine du chanvre, le chènevis est beaucoup utilisée dans l'alimentation humaine et animale.

   
 Les tiges de chanvre vont être effilochées   Elles seront raboutées et mises en pelotes

  Mais pour les Hmongs du Vietnam, c'est pour la confection des vêtements et pour les bretelles de leur hottes traditionnelles que le chanvre est principalement utilisé.

Lorsque l'on voyage, entre Ha Giang et Dong Van, vers Quan Ba ou Yen Minh, on croise régulièrement des femmes Hmong, des lanières effilochées accrochées a la taille et qui enroulent les fibres en pelote après les avoir mises bout a bout. Spectacle d'un autre âge qui me rappelle les femmes, autrefois chez nous, qui vaquaient a leurs occupations en tricotant les chaussettes de leur homme ou de leurs petits.

   
   

   
 Rien n'interrompt le travail, meme pas la vente de ses cheveux   Les mains teintes de l'indigo

Début mai, le chanvre est semé dans les endroits qui ne conviennent pas aux autres plantes.

Entre le semis de chanvre et l'utilisation des vêtements qui en sont issus, il s'écoule 7 mois de travail très difficile.

 Chaque fibre récoltée fait environ 1,60 m de long. Elles sont attachées les unes aux autres en un fagot solide... Quatre fibres mouillées sont filées et entortillées en un fil solide

Apres le tissage, il convient de rouler la toile, puis, mouillée, de la battre, la sécher et de la teindre.

 
   
 Le travail des enfants   Sechage devant la Maison Communale

 
   
   

Les H'Mongs noirs vont la teindre a l'indigo que l'on retrouvera, cette teinture bleue nuit sur leur peau.

Les voyageurs peuvent acheter tuniques et vestes, bonnets et ceintures et même des jupes . Mais, attention, la teinture n'est pas fixée et il conviendra de tremper les tissus dans de l'eau fortement vinaigrée pour ne pas avoir le contenu de toute la valise bleuie (ou envelopper l'achat dans du papier journal avant de fixer la couleur a la maison).

 
 Mais les belles et jeune H'Mongs vont préférer les tissus venus de Chine, a quelques kilomêtres de la..................................... ....soyeux, chamarés, multicolores, ils donnent une note plus rock'n roll au costume traditionnel

 
 Arrivée a pied et dans la nuit au marché de Quyet Tien, elle propose, épuisée, des tissus de chanvre pour des habits de H'Mong Blanc.



Publié à 10:18, le 17/02/2012, Tỉnh Hà Giang
Mots clefs : H'Mongchanvreindigoteituretissageethnies minoritaites


L'air du Vietnam peut nous aider

Tiens, il y a longtemps qu'on n'a pas eu de nouvelles de EEFF, ils sont en vacances?

Alors, la, vous êtes gonflés: Et les sanitaires et toilettes  de La Pan Tan que l'on construit? Et la preparation de nouvelles phases pour 2012, et faire travailler nos amis pendant le Têt,  je puis vous dire que c'est quasiment sacrilège, surtout qu'ils se sont engagés à avoir fini fin mars.

Et puis c'est surtout le moment de chercher des appuis pour faire entrer la trésorerie indispensable au moteur de nos actions. Et ça, ce n'est pas le plus visible, ni le plus facile.

Heureusement, nous avons un Président opiniâtre qui part à l'assaut des fondations, avec grande ténacite et pouvoir de persuasion. C'est ainsi, qu'au bout d'un long parcours il a réussi a m'aménager un rendez vous avec le directeur général  de Air Liquide Vietnam.

J'ai pu ainsi, rencontrer Monsieur Nicolas Poirot qui m'a accueilli d'une manière très chaleureuse. Nous avons pu parler des projets de Enfant d'En Face France et il a semble interesse au point de désirer, dans des jours prochains, visiter nos sites d'action, Yen Bai et La Pan Tan. Il a délégué la charmante Mme Thuy qui sera la marraine de nos futures collaborations, la décision d'intervention finale ayant lieu au mois de mai, en France.

En attendant, le reste de l'équipe Vietnamienne de EEFF va être presentee à Thuy et nous devrons finir de convaincre la Fondation Air Liquide que nous utiliserions avec efficacite l'argent qu'ils pourraient investir dans nos actions en faveur de "nos enfants " 

 
 de G a D, Monsieur Nicolas Poirot directeur general Air Liquide Vietnam, moi meme et Dinh Thu Thuy, chargée de projet

 

Air liquide est le leader mondial de la fourniture de gaz pour l'industrie, la santé et l'environnement. Aprés sa premiere implantation en 2007, au nord de Hanoi, la société fournit Azote, Argon et Hydrogène sur 2 sites au Sud Vietnam, a Phu My et a Saigon Tech Park . Elle vient de démarrer un nouveau site de production à Ninh Binh:

La Fondation Air Liquide a, entr'autres, financé la création de centres sociaux pour enfants défavorisés a Long Hai et a Vung Tau dans le sud, et a aidé " Entrepreneurs du Monde' dans la création de microcrédits en faveur de 7500 familles de la Province de Dien Bien (nord): Elle intervient aussi dans le domaine de la santé, comme la création d'une unité de sommeil à Haïphong:

 



Publié à 20:09, le 14/02/2012, Hanoï
Mots clefs : Enfants defavorisesfondationAir LiquideHumanitaire


{ Page précédente } { Page 2 sur 32 } { Page suivante }

Qui tou qu'cé que drôle ?

la lourde d'entrée
C'est moi,ça?
i vient d'où?
I z'aiment
A R C H I V E S
Les potes
Quelques images

Mes albums

J'su là?



«  Septembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Sites favoris

Corsica Dong Da
Agence de Voyage coup de coeur

J'les aime tout plein

ASSOCIATION HUMANITAIRE
COMMENT NOUS JOINDRE
Le site de Nam
Vietland Discovery

Dernieres bafouilles

Truc, petite fille malade de Bao Thang
Laos, La Fete de Pi Mai et les Temples d'or
La Baie d'halong Terrestre- 2 Thim gardien de temple
Baie d'Halong Terrestre -1 Halong la verte
Le Monocorde du Nha Que 13
La vegetation au Vietnam
Sur la route de Nghia Lo
Le Monocorde du Nha Que 12
EEFF 2011
Chanvre
Chanvre et H'Mong
L'air du Vietnam peut nous aider
Le Monocorde du Nha Que 11
Hanoi
Annee Draconienne
Le monocorde du Nha Que 10
Floralies de Hanoi, la fleur dans la culture Vietnamienne
Le Monocorde du Nha Que 9
Quelques cochonneries
2 0 1 2
Le Monocorde 8
Le Monocorde du Nha Qué 7
Le monocorde du Nha Qué 6
Chi de retour à l'hôpital
Le Monocorde du Nha Qué 5
Duyen en visite à Hanoï
Merveilleuse Baie d'Halong
Le monocorde du Nha qué 4
Le monocorde du Nha Qué 3
Le Monocorde du Nha Qué 2
Les Calendriers EEFF 2012
Le Culte des Ancêtres
Le Monocorde du Nha Que
Les sentiers de la gloire
Les pensionnaires de La Pan Tan
Vidéo de Pierre, visite à Chi
Vidéo de Pascale et Pierre chez Duyen
10 jours après, chez Duyen
10 jours après chez Chi
5- EEFF chez Duyen
4- EEFF a La Pan Tan
3- EEFF chez Chi
Enfants d'En Face à l'orphelinat Xa Mé
La "Tournée des popotes" de Enfants d'En Face France
Enfants du Nord 3
Enfants du Nord 2
Enfants des ethnies du Nord-Est 1
Brumes d'Halong
Poesie cachee au Vietnam
Thuy, la malchance s'est acharnee

expatriation

Vietlanddiscovery

Amis

cathdesmontagnes
pierrehuyen

Newsletter

Saisissez votre adresse email